Montfermeil

Banderole Montfermeil

Retrouvez le communique de Presse du Maire de Montfermeil, Xavier Lemoine

COMMUNIQUE DE PRESSE

Monfermeil en soutien aux Chrétiens d’Orient

Le Samedi 4 Juillet 2015, le Conseil Municipal de Montfermeil s’est engagé par l’adoption d’un voeu solennel en soutien aux Chrétiens d’Orient et à toutes les minorités persécutés. La Municipalité dirigée par Xavier Lemoine, Maire de Montfermeil, entend dénoncer fermement les persécutions de toutes les minorités menacées en Orient.

Symboliquement a été apposée Lundi 6 juillet sur le façade de l’Hôtel de Ville une banderole, signe visible du soutien et de la solidarité de la Commune envers ces minorités persécutées, et frappée sur fond tricolore de la lettre arabe Noun ن , peinte sur les maisons Chrétiennes en Irak et Syrie par l’État Islamique, comme un signe distinctif pour les « Nazaréens » et leur demander de payer un impôt spécial ou de se convertir à l’islam sous peine d’être tués.

Contre ces persécutions, Montfermeil souhaite avec les représentants de ces diverses minorités, participer à un soutien matériel voire financier, pour aider également à l’accueil des réfugiés qui arriveraient en France et qui ont tant besoin de la protection et de l’accueil de la France.

Ainsi, par délibération la Ville adhère à l’association « Les Mairies avec les Chrétiens d’Orient », qui vise à fédérer les élus locaux dans cette démarche de dénonciation, à multiplier les initiatives de soutien à ces Chrétiens persécutés, et en partenariat avec les autres associations représentatives, notamment CHREDO.

L’ association rassemble au-delà des sensibilités politiques ou religieuses comme en témoigne la manifestation de lancement du 20 mai dernier avec des personnalités telles que Monseigneur le Nonce Apostolique, Son Excellence Luigi Ventura, le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia, l’un des Vices-présidents du CFCM, le Président du CRIF ou encore Monseigneur Gollnisch, Directeur général de l’Oeuvre d’Orient.

Parmi les élus qui se sont déjà joints à la cause des Chrétiens d’Orient : Frédéric Valletoux, Maire Udi de Fontainebleau, Conseiller régionnal d’Ile-deFrance, Eric Berdoati, Maire de Saint-Cloud, Conseiller départemental des Hauts de Seine, Claude Goasguen, Député « Les Républicains » de Paris, Maire du XVIème arrondissement…

L’association a également participé à la grande manifestation en faveur des Chrétiens d’Orient organisée au Cirque d’Hiver de Paris le mardi 23 juin, par François Fillon, Ancien Premier Ministre, et Valérie Pécresse, Député des Yvelines et coprésidente du Groupe parlementaire en faveur des Chrétiens d’Orient et auquel participait François Puponni, Député-Maire PS de Sarcelles. Le 26 juin, c’est le Département de l’Yonne qui se mobilisait sur le Parvis de la Cathédrale Saint-Etienne à Auxerre en présence du Député Les Républicains, Guillaume Larrivé, du Maire Socialiste d’Auxerre, Guy Férez, ou d’André Villiers, Président du Conseil départemental.

CONTACT PRESSE : CABINET DU MAIRE 01 41 70 79 16

Mairie de Montfermeil – 7, place Jean Mermoz – 93 370 Montfermeil

Tel : 01 41 70 70 70 – Courriel : direction.cabinet@ville-montfermeil.fr

Vœu solennel de la Ville de Montfermeil – Samedi 4 juillet 2015

– Vu l’article 2 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme qui stipule que « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation »,

– Vu l’article 18 de la même Déclaration, qui précise la notion de liberté religieuse : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites. »

– Vu les articles 1, 13, 55 et 76 de la Charte des Nations Unies, qui garantissent les mêmes libertés aux hommes « sans distinctions de race, de sexe, de langue ou de religion »

– Considérant la situation d’extrême vulnérabilité et de détresse des minorités du Proche et du Moyen-Orient et notamment les minorités chrétiennes (Syriaques, assyro-chaldéennes, Arméniennes), yézidies, kurdes et chiites, qui vivent sous la pression constante et dangereuse des islamistes radicaux,

– Considérant les multiples atteintes qui ont été faites à leurs libertés fondamentales et à leur liberté de culte en particulier,

– Considérant que les minorités résidant notamment en Syrie et en Irak, mais également dans les pays alentours sont les victimes d’une terreur quotidienne : bombardements, attaques, attentats, tortures, persécutions, enlèvements, exécutions,

– Considérant que plusieurs millions de personnes ont été forcées à quitter leur domicile dans une fuite sans but pour préserver leur vie, et qu’ils ont parfois dû quitter leur pays, se réfugiant massivement au Liban, en Jordanie, en Turquie ou en Égypte,

– Considérant que ce qui s’apparente à une épuration religieuse et ethnique massive ne suscite pas de réactions suffisamment fermes et unanimes de l’ensemble des pays occidentaux,

– Considérant que la France doit être respectueuse de son héritage et poursuivre sa mission historique de défense et de protection des Chrétiens d’Orient et des minorités.

– Considérant que la France, proclamée et reconnue comme pays des Droits de l’Homme, doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir ces minorités menacées, sans quoi elle se rendrait complice de ce que Ban Ki-Moon a qualifié de « crime contre l’humanité »,

  • Considérant que la progression des groupes terroristes armés qui sévissent dans ces régions doit être stoppés au plus vite,

Le Conseil Municipal de Montfermeil, par un vœu solennel,

  • dénonce fermement les persécutions de toutes les minorités menacées en Orient,
  • adhère à l’association « Les Mairies avec les Chrétiens d’Orient », qui vise à fédérer les élus locaux dans cette démarche de dénonciation,
  • appose sur l’Hôtel de Ville une banderole, signe visible du soutien et de la solidarité de la commune envers ces minorités persécutées,
  • participe avec les représentants de ses diverses minorités, à un soutien matériel voire financier,
  • participe pour aider à l’accueil des réfugiés qui arriveraient en France et qui ont tant besoin de notre protection et de notre accueil.

Le Vœu est adopté avec 31 voix « POUR » et 3 Absentions